Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Une heure de lecture est le souverain remède contre les dégoûts de la vie" - Montesquieu

Au fil des lectures

Féministes du monde arabe

Féministes du monde arabe, par Charlotte Bienaimé

Féministes du monde arabe, par Charlotte Bienaimé

Bonjour les lecteurs!

Aujourd'hui, je laisse les femmes du XVIème siècle à leurs affaires, et je me rapproche de mon temps. J'ai lu un recueil de témoignages de femmes maghrébines ce week-end, Féministes du monde arabe, par Charlotte Bienaimé, une "enquête sur une génération qui change le monde".

Il s'agit d'un livre écrit à la suite d'un reportage radio de France Culture (je crois?), c'est-à-dire que des témoignages ont été recueillis par la journalistes et diffusés oralement, avant que l'autrice ne complète son travail par écrit, en rédigeant cet ouvrage.

L'idée de base est de savoir ce que le Printemps arabe a changé pour les Maghrébines, le rôle qu'elles y ont joué, l'avenir qu'elles voient dans leurs pays respectifs. Les témoignages recueillis portent sur le Maroc, l'Algérie, la Tunisie et l'Egypte de 2015/2016, soit tout juste quelques années après les manifestations qui ont eu lieu - ou pas - dans ces pays. Les femmes rencontrées nous parlent de leur quotidien, de leur famille, de leur travail, de la rue, bref, de l'environnement dans lequel elles évoluent, et nous expliquent ce que signifie être femme dans leur pays, à leurs yeux.

Elles nous parlent évidemment de leurs combats, l'égalité des sexes notamment, qui comprend beaucoup de (notez l'utilisation des guillemets) "sous" catégories : avoir le droit de sortir, de travailler, de vivre seule, d'avoir des relations amoureuses, pouvoir hériter, se marier, divorcer, toucher un salaire, et tout cela dans la même mesure que les hommes. Leurs combats féministes portent aussi, dans une moindre mesure, sur des considérations sociales, des évolutions à apporter pour les hommes comme pour les femmes : les droits LGBT (à peine abordé), le droit au syndicalisme, le droit aux "minorités" ethniques d'exister, une législation laïcisée, la disparition de la corruption sous toutes ses formes...

 

Ce livre m'a beaucoup appris. J'avais une idée erronée, édulcorée, embellie du Maghreb, surtout depuis les événements de 2011. Pour moi, les femmes du Nord de l'Afrique se battaient pour les mêmes droits que nous, les Occidentales. Je savais évidemment que la Charia empêchait certains aboutissements, mais je pensais sincèrement que le féminisme islamique (qui sera brièvement évoqué dans le livre, si cela vous intéresse) y était la norme - en réalité pas du tout, il ne viendrait même pas du Maghreb en fait, mais que voulez-vous, quand on n'a pas de culture, on confond tout... C'est donc avec stupeur que je me suis aperçue du chemin qu'il reste à parcourir au Maghrébines concernant leurs droits. Je ne me rendais sincèrement pas compte de l'ampleur de la tâche. Moi qui trouvait la route à faire déjà bien longue en Occident, surtout si on décide de mettre les pays nordiques à part ! Je me suis rendue compte, en lisant ces témoignages, que chaque communauté a ses propres combats à mener, que les besoins diffèrent selon les pays et leurs spécificités, leur histoire, leur culture. Je m'attendais bien sûr à apprendre des choses, mais je suis heureuse de voir que j'ai pu changer ma vision du féminisme au-delà de me espérances grâce à ce livre.

 

Le style est évidemment très fluide, journalistique. Les paroles des témoins sont très souvent rapportées directement, ce qui donne un accueillant côté "je parle avec ma pote". On ressent vraiment mieux l'émotion et l'envie d'aller plus loin de ces femmes en les entendant parler -presque- de vive voix. Les propos sont honnêtes, que ce soit de la part de l'autrice ou des participantes, parfois bien tristes, mais toujours avec une note d'espoir. On tombe aussi, au fil du livre, sur de nombreux posts Facebook, des poèmes, des citations de blogs, et même des tags (oui des "vrais" tags, ceux inscrits à la bombe sur les murs) ! L'ensemble donne un résultat bluffant, très facile à lire, et tellement plus intéressant.

Qu'on parle du fond ou de la forme, vous l'aurez compris, je suis conquise. C'est un coup de coeur pour moi, que j'espère pouvoir un jour proposer à ma fille, en lui disant : "regarde où nous en étions à cette époque". Je ne perds pas espoir que grâce à des femmes telles que ces narratrices, qui ont le courage de témoigner pour informer le monde, ce monde change, et pour le meilleur. 

N'hésitez pas avec ce livre, il gagne à être lu et partagé.

Bonne lecture les amis!

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article