Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Une heure de lecture est le souverain remède contre les dégoûts de la vie" - Montesquieu

Au fil des lectures

J'ai lu : One Hundred Names (Les Jours Meilleurs)

One Hundred Names, Cecelia AHERN

One Hundred Names, Cecelia AHERN

Salut les lecteurs!

Aujourd'hui vous l'aurez vu, on parle d'un livre en anglais, et pour ma première chronique V.O, je n'ai pas choisi n'importe qui. Voici donc mon avis sur One Hundred Names, par Cecelia Ahern.

Le résumé:

On suit Kitty, une journaliste irlandaise qui chronique pour un magazine et un show télévisé. Elle va simultanément faire une faute professionnelle et perdre son plus gros soutien au sein du magazine. Sa carrière en danger, il ne lui reste qu'une chance de se rattraper, mais la situation semble aller de mal en pire. On va la suivre durant l'enquête qui va déterminer le reste de sa vie, et tout va y passer : son emploi, son appartement, ses amis, ses partenaires intimes, rien ne semble aller, mais tout repose sur l'article qu'elle va devoir écrire. Mais elle a très peu de pistes, et la tâche s'annonce compliquée.

Le niveau de lecture : 

Le style est contemporain, avec du vocabulaire qu'on rencontre dans une conversation habituelle. Il y a pas mal de dialogues, et les descriptions et explications sont données du point de vue de Kitty, une trentenaire un peu à la masse, donc tout est très vivant. Tout dépend de vos habitudes de lectures, mais si vous avez déjà lu quelques livres en anglais, c'est tout à fait faisable. Si vous ne lisez pas beaucoup, mais que vous parlez bien, la langue sera à votre portée.

Mon avis :

Je n'avais jamais lu Cecelia Ahern, mais je m'attendais à ce style un peu british, dans le même ton que PS, i love you, évidemment. Mais j'avais espoir que ça ne serait pas trop le cas. Je n'ai pas vraiment accroché, du coup.  

L'histoire est sympa, et arrivé au milieu, on a envie d'avancer, de savoir. Mais je regrette le fait de ne pas avoir accroché dès le début, j'ai eu tellement de mal à me mettre dedans! Je pense que ça vient du fait que je n'apprécie pas vraiment le personnage de Kitty. C'est un boulet, une personne gentille mais malchanceuse au possible, et qui prend pas mal de mauvaises décisions, parce qu'elle ne prend pas le temps de réfléchir. Elle a le profil parfait de l'héroïne contemporaine britannique, comme on peut les retrouver dans Bridget Jones' Diary (Helen FIEDLING) ou dans The Secret Dreamworld of a Shopaholic (Sophie KINSELLA). Ce sont des personnages que je ne trouve pas attachants (personnellement) parce qu'elles me tapent un peu sur le système avec leurs bourdes cumulées.

Sinon, j'aime la forme en générale, le côté casual de l'écriture, les dialogues bien répartis. On sait qu'on va pourvoir se mettre dans le livre sans prise de tête, s'arrêter et reprendre sans se poser de question : c'est léger. 

 

Pour résumer, c'est un livre qui ne me marquera pas, mais que je recommande vivement à celles et ceux qui apprécient ce style. Fans de Bridget, à vos marques, prêtes, lisez! Vous ne le regretterez pas.

 

Bon week-end les lecteurs <3

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article